Comment se déroulent les tests industriels ?

Quelles sont les règles établies?

Le métier de la manutention est un métier à risque par définition. Celui de la manutention par câble l’est encore plus. C’est pourquoi les constructeurs de machines de traction ou de levage et plus particulièrement les concepteurs et fabricants du cœur de ces systèmes, à savoir les treuils, sont soumis à une réglementation vigilante et exigeante.

En effet, les différents secteurs de l’industrie se sont dotés de règlements et de normes définissant, non seulement les règles de conception mais également celles relatives aux tests requis avant la mise en service des produits.

La construction européenne a cherché ces trois dernières décennies à uniformiser l’ensemble des référentiels normatifs des différents secteurs et pays pour parvenir à une Directive dite « Machines », visant à définir « les exigences essentielles en matière de santé et de sécurité » s’imposant à tout constructeur.

Quel matériel STARTER a mis en place pour le contrôle du matériel?

C’est pourquoi STARTER s’est doté au fil des années de 4 bancs d’essai permettant la réalisation de l’ensemble de ces essais réglementaires et non réglementaires.

  1. Banc d’essai avec vérin hydraulique pour les treuils jusqu’à 7 tonnes de petites dimension
  2. Banc d’essai par gravité pour les treuils jusqu’à 12 tonnes de dimensions moyenne
  3. Banc d’essai avec treuil-outillage hydraulique pour les treuils jusqu’à 50 tonnes de grande dimensions
  4. Banc d’essai avec treuil-outillage hydraulique pour les treuils jusqu’à 150 tonnes de grande dimensions

 

Que définit la Directive Machine?

Cette Directive définit notamment les conditions d’essais visant à éprouver les produits au-delà de leur performances nominales afin de garantir un fonctionnement sans risque une fois installés. Il s’agit des épreuves dîtes « statiques » et « dynamiques » pour lesquels, dans le cas d’un treuil de levage, la Directive Machines 2006/42/CE prévoit respectivement des coefficients de 1,25 et de 1,1.

Au-delà de ces exigences minimum de sécurité, STARTER, concepteur et fabricant d’équipements de manutention, prévoit systématiquement dans le processus de développement de ces nouveaux produits, des essais supplémentaires fonctionnels et d’endurance visant à assurer la pérennité des performances et de la sécurité sur l’ensemble de leur durée de vie.

 

Ces bancs d’essai sont équipés des appareillages de mesure nécessaires à l’élaboration de Procès Verbaux : dynamomètre, tachymètre, voltmètre, ampèremètre, débitmètre, manomètre, thermomètre et enregistreurs. L’ensemble de ces appareils sont étalonnés annuellement et permettent de certifier la conformité des essais en usine auprès des différents organismes de contrôle.

< Retour aux actualités