Comment choisir son treuil?

 

A quel type d’opération votre treuil servira?

Les opérations courantes sont l’élévation verticale d’une charge ou sa traction sur un plan horizontal. Elles sont appelées respectivement opérations de levage ou halage. Les risques étant plus grands pour le levage en cas de défaillance du treuil, la règlementation (vous pouvez découvrir ici notre article à ce sujet) les treuils sont donc dimensionnés suivant des normes spécifiques. Viennent s’ajouter à cela des considérations relatives aux temps et fréquences de fonctionnement qui peuvent influer grandement sur le choix du treuil : un treuil qui fonctionne 2 minutes par jour, une fois par semaine, sera dimensionné différemment d’un treuil devant fonctionner 10 heures par jour, tous les jours de la semaine.

treuil de barge

 

Quelle est l’énergie disponible pour faire fonctionner votre treuil?

Cette énergie peut être électrique, hydraulique, pneumatique ou manuelle. Les moteurs et composants de commandes utilisant ces différentes énergies sont tous utilisables pour des treuils de halage ou de levage. Le choix sera souvent guidé par des critères de coût, de maintenance, mais aussi de puissance et d’encombrement. Il n’y a pas de règles générales en la matière. La réflexion est portée parfois par des considérations liées aux autres équipements présents à proximité permettant d’optimiser le fonctionnement d’ensemble.

 

 

 

Quelles sont les performances nécessaires ?

Pour définir les performances requises pour un treuil les points à vérifier sont : l’effort nécessaire à transmettre pour déplacer la charge (halage) ou le poids de la charge à lever (levage), sa vitesse et sa distance de déplacement. Il faut d’ailleurs noter que plus l’effort est important plus la puissance nécessaire pour produire cet effort est important et plus la taille de la mécanique (moteur et transmission) est importante. Il faut également ajouter, ce qui est moins intuitif, qu’il en est de même pour la vitesse : plus elle est grande, plus la puissance nécessaire devra être grande, augmentant du même coup la taille de la mécanique (puissance = rapport de la charge et la vitesse). Un dernier point moins évident encore : plus la distance de déplacement est grande et plus la taille de la mécanique sera grande. En effet, pour le même effort nécessaire au câble, si le déplacement est grand alors davantage de couche de câble devront être enroulées sur le tambour, augmentant alors le couple nécessaire à la production de cet effort.

treuil hydraulique de halage

Dans quel environnement sera utilisé votre treuil ?

Il s’agit de savoir si le fonctionnement du treuil a lieu en extérieur ou en intérieur. Il faudra également déterminer quelles sont les températures limite basse et haute, mais également, le cas échéant, l’altitude de fonctionnement ou encore le type d’atmosphère, par exemple saline et/ou explosive (zone ATEX). Tous ces paramètres environnementaux ont des conséquences dans le choix des composants et matériaux constitutifs du treuil.

 

Pour conclure, le choix final d’un treuil sera peut-être très différent du cahier des charges initial car toutes les solutions théoriques ne sont pas disponibles facilement sur le marché et les prix peuvent varier fortement. La meilleure démarche consiste à prendre contact avec un spécialiste concepteur-constructeur universel (fabricant de treuils dans tous les secteurs industriels) qui saura dans la discussion vous orienter vers le meilleur compromis sécurité-performances-coût. STARTER technologies fort de 48 ans d’expérience en la matière peut être votre interlocuteur privilégié.

Vous pouvez consultez ici un article pour aller plus loin sur les différences entre les motorisations pour treuil

Vous pouvez découvrir ici nos différentes gammes de treuil

< Retour aux actualités